Fasciite plantaire

Le traitement de shockwave pour la fasciite plantaire

 

Le traitement de la fasciite plantaire en utilisant la thérapie par ondes de choc est efficace et sécuritaire, comme en témoignent de nombreuses études.

 

Qu’est-ce que la fasciite plantaire?

 

La fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire est une inflammation très douloureuse du fascia plantaire (également appelé aponévrose : l’enveloppe fibreuse du tendon qui forme l’arche du pied) sur la partie inférieure du pied. Elle est souvent considérée comme identique à, ou vu avec, épine calcanéenne. La fonction du fascia plantaire consiste à soutenir et à protéger le tendon de la plante du pied. La fasciite plantaire est relativement fréquente : environ 10% des joggeurs et environ le même pourcentage de la population en général. Elle est plus courante après la quarantaine.

 

fascia plantaire 300x226 - Fasciite plantaire et shockwave

Fascia plantaire ou aponévrose

 

Quels sont les symptômes de la fasciite plantaire?

 

Lorsque vous souffrez d’une fasciite plantaire, la douleur est habituellement à l’avant et le bas du talon. Il peut également être sur toute la surface du dessous du pied. La douleur peut être légère ou débilitante. Elle peut durer quelques mois ou toute une vie. Elle peut disparaître d’elle-même et revenir dans quelques semaines ou quelques mois. Cinquante pour cent des personnes atteintes disent que la douleur est constante. Environ 90 pour cent disent que ça fait mal lorsqu’on presse avec un doigt profondément.

 

À cet égard, la palpation du talon, au point d’insertion de l’aponévrose plantaire, peut provoquer des douleurs, particulièrement si celle-ci est trop étirée, comme lorsque vous souffrez d’une fasciite plantaire. Dans ce cas, il ne serait pas prescrit de faire des exercices d’étirement malgré que plusieurs thérapeutes recommandent d’en faire à tort.

 

La douleur peut également évoluer et devenir agonisante vers la fin de la journée. Bien que la fasciite plantaire soit la cause la plus fréquente de la douleur sous le talon, il faut absolument faire un bon diagnostic différentiel afin d’éliminer la possibilité de d’autres conditions en faisant une historique approfondie de votre condition ainsi que tous les examens appropriés, comme la radiographie, échographie ou IRM.

 

fasciite plantaire symptomes - Fasciite plantaire et shockwave

Symptômes de la fasciite plantaire

La douleur de la fasciite plantaire est habituellement pire:

  • Dans la matinée, quand vous faites vos premiers pas
  • Après avoir été debout ou assis pendant un bon moment
  • Lors de la montée des escaliers
  • Après une activité intense
  • À la fin de la journée

 

Diagnostic différentiel: fasciite plantaire ou sciatique?

 

La sciatique est une des causes les plus fréquentes de douleur au talon (mais il en existe d’autres beaucoup moins fréquentes) et doit donc être considérée dans le diagnostic différentiel de la fasciite plantaire ou de l’épine de Lenoir. La sciatique se produit lorsque le nerf sciatique est comprimé, ce qui provoque des douleurs dans les zones du corps qu’elle dessert, y compris le talon. Ce qui rend le diagnostic différentiel difficile, c’est que parfois, le seul symptôme de la sciatique présent est justement une douleur dans le talon.

 

Qu’est-ce qui cause la fasciite plantaire?

 

La fasciite plantaire se produit lorsque l’aponévrose sous le pied est trop étirée ou surutilisée. Une fois irritée, elle est très douloureuse et peut rendre la marche plus difficile.

 

La fasciite plantaire est une affection causée par des facteurs tels que:

  • les pieds plats;
  • les pieds creux;
  • un mauvais alignement en rotation des jambes;
  • une inégalité de longueur des jambes;
  • trop longue période debout;
  • des chaussures inadéquates (mals coussinées ou sans support de l’arche) sur un sol dur;
  • des chaussures qui supportent mal vos pieds (voir plus bas);
  • le stress répétitif (ex. jogging);
  • une alimentation déficiente en vitamine C;
  • un changement ou une augmentation des activités (plus de marche ou d’impact: ex. tapis roulant);
  • un excès de poids;
  • liée à l’âge et la réduction progressive du coussinet adipeux sous le talon;
  • une biomécanique anormale du pied (ex. luxation de l’astragale ou talus);
  • une biomécanique anormale du bassin (mauvais alignement: une hanche plus haute que l’autre)
  • une blessure (ex. un traumatisme particulier comme le fait de glisser, d’atterrir brusquement sur le talon).

 

Les chaussures inadéquates sont celles qui … :

 

  • n’ont pas de soutien suffisant de l’arche du pied;
  • n’ont pas un talon surélevé (2 à 4 cm);
  • sont trop usées
  • ne plient pas à la plante du pied
  • n’ont pas de semelle coussinée et sont portées sur une surface dure

 

Luxation du talus et fasciite plantaire

 

La cheville est une articulation composée de trois structures : le tibia, la fibula (péroné) et le talus (astragale). La luxation ou perte de mobilité du talus implique une perte de la relation entre les surfaces articulaires de ces trois os.

La luxation postérieure du talus est la plus courante: le talus (astragale) se trouve amené en arrière du tibia. Le mécanisme le plus souvent mis en cause est celui d’une force appliquée à l’avant d’un pied trop fléchi (ex. trop longtemps sur la paume du pied dans un escabeau) ou suite à une entorse de la cheville.

À cet égard, cette perturbation biomécanique de la cheville peut avoir un impact direct sur des compensations de la démarche, pour éviter la douleur au niveau de la cheville, et entraîner un stress répétitif sur le fascia plantaire. Pour cette raison, il est absolument essentiel de corriger toute anomalie de la biomécanique de la cheville si l’on veut éliminer la cause de la fasciite plantaire.

 

Pronation du pied et fasciite plantaire

 

La pronation du pied est un des facteurs de risque les plus fréquent de la fasciite plantaire du fait que le poids du corps est mal réparti et que l’arche du pied formée du fascia plantaire et trop sollicité.

 

Plantar Fasciitis Pronation2 300x226 - Fasciite plantaire et shockwave

Fasciite plantaire – pronation du pied

 

Le traitement de la fasciite plantaire: Le PROTOCOLE SHOCKWAVE PRO MD

 

Nous avons mis au point un protocole de traitement révolutionnaire basé sur les données probantes provenant des études cliniques démontrant l’efficacité de ces traitements: le « Protocole Shockwave Pro MD » consiste en une prise en charge exhaustive du processus complet allant de la cause jusqu’au traitement et à la guérison de votre fasciite plantaire.

 

Le Protocole Shockwave Pro MD de la fasciite plantaire consiste en cinq interventions précises:

 

  1. Un traitement par ondes de choc ou shockwave par semaine (si votre condition est chronique seulement)
  2. Un traitement de laser classe IV par semaine (deux traitements par semaine si votre condition est aigüe
  3. Vérification et/ou correction de l’alignement du bassin
  4. Vérification et/ou correction de la pronation du pied
  5. Prescription d’orthèses plantaires si nécessaire

 

Protocole Shockwave Pro MD pour le traitement de la fasciite plantaire nécessite généralement de 3 à 6 semaines de soins, dépendamment de la sévérité de votre condition, de votre état de santé et de la réponse de votre corps au traitement. Vous comprendrez que chaque patient est unique et qu’il est impossible de prévoir avec exactitude la durée de votre traitement.

 

Traitement de la fasciite plantaire avec l’appareil de shockwave